Vous êtes ici :   Accueil » Actualité
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Menu Principal
Recherche
Recherche
Journal de Neurochirurgie

couv01.jpg

Publications
Actualité


Gliomes de haut grade : ou en est-on ? - par Sancdz le 13/05/2014 : 16:27

La prise en charge des gliomes de haut grade (HCG) a évolué ces dernières années. Leur pronostic bien que toujours sombre, s'est amélioré.

Une revue de la littérature revient sur certains des progrès constatés.

Le traitement « gold standard » des sujets de moins de 70 ans atteints de glioblastome (GBM)
de diagnostic récent comporte, désormais, la résection maximale associée à une radio-chimiothérapie avec du témozolomide (TMZ) concomitant puis en adjuvant. Cette prise en charge repose sur l'étude de l’EORTC (European Organisation for research and treatment of cancer) de 2004, rapportant un Hazard Ratio de décès de 0,63 (intervalle de confiance à 95 % : 0,52 à 0,75) avec ce traitement versus la radiothérapie seule, avec une médiane de survie augmentée de 12,1 à 14,6 mois et un taux de survie à 2 ans passant de 10,4 à 26,5 %. Le suivi à 5 ans de cette cohorte vient d’être publié et montre que l'avantage en terme de survie est maintenu dans le groupe radio-chimiothérapie (survie à 5 ans = 9,8 % vs 1,9 %). Ce travail confirme également que le statut MGMT (méthylguanine, méthyltransférase) est prédictif de la réponse au TMZ en terme de survie.

Après 70 ans, en général, les malades atteints de HCG sont traités moins agressivement par biopsie limitée puis radiothérapie. Les résultats de deux études récentes (Nordic et NOA-8) suggèrent que le TMZ seul pourrait être une alternative efficace à la radiothérapie chez les sujets les plus âgés avec une qualité de vie équivalente voire supérieure dans le groupe « monothérapie TMZ », avec cependant, une plus grande fréquence d’effets secondaires hématologiques.

Le statut MGMT est prédictif du bénéfice du TMZ.

Le bévacizumab (Bev) est un anticorps monoclonal qui se fixe sur les récepteurs de croissance vasculaire (VEGF) et inhibe la formation des microvaisseaux nourriciers de la tumeur, hautement angiogénique. Compte tenu des résultats d'une étude de phase 2 associant l'iritonécan et le bev qui rapportait une augmentation de la survie à 6 mois dans les GBM récidivants, son utilisation est autorisée en France, hors label, en attendant les résultats d'un essai de phase 3.

Le traitement optimal actuel des oligodendrogliomes avec délétion 1p19q, repose sur la chirurgie combinée à une radiothérapie , suivie d'une chimiothérapie par PCV (procarbazine, lomustine et vincristine). Il existe peu de données sur l’intérêt du TMZ dans ce groupe.

Cependant, le management des HCG ne cesse d'évoluer. Affaire à suivre, donc...

Bradley D et Rees J : Updates in the management of high-grade glioma. J Neurol., 2014; 261: 651–654



Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 406 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :