Vous êtes ici :   Accueil » Actualité
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Menu Principal
Recherche
Recherche
Journal de Neurochirurgie

couv01.jpg

Publications
Actualité


Les futurs neurochirurgiens de l’Université Laval formés à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus peuvent compter depuis quelques mois sur un simulateur de réalité virtuelle, le NeuroTouch, ainsi qu’un présentateur visuel en 3D pour approfondir leurs connaissances.

Acquis grâce à un investissement de 97 500 $ de la Fondation des hôpitaux Enfant-Jésus-Saint-Sacrement, l’ajout de ces technologies d’enseignement en neurochirurgie permet au CHU de Québec d’entrer dans l’ère de la haute technologie et ainsi rejoindre les principaux centres d’enseignement nord-américains de haut niveau.«Le NeuroTouch servira principalement aux futurs neurochirurgiens, particulièrement les résidents de première et de deuxième années, a mentionné le neurochirurgien responsable du projet d’enseignement neuroanatomie neurochirurgicale à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, André Turmel. La beauté de cet appareil est qu’il reproduit les conditions d’une opération au cerveau à partir de vraies images de résonance magnétique obtenues de patients ayant une tumeur au cerveau. Les résidents qui l’utiliseront ressentiront à peu près les mêmes sensations tactiles et gestuelles d’une vraie opération au cerveau. Ce sera pour eux un réel avantage lorsqu’ils auront à opérer.»

anat_simul.jpg

Cet instrument de formation en réalité virtuelle est composé d’un ordinateur de haute puissance, d’un système de stéréovision 3D et de télécommandes bimanuelles. Le logiciel de simulation dirige trois processeurs pour la visualisation graphique, pour le contrôle des instruments chirurgicaux et la sensibilité tactile ainsi que pour la manipulation mécanique du cerveau.

L’établissement hospitalier s’est aussi doté d’un appareil de présentations visuelles utilisant la technologie en 3D. Celui-ci permet un apprentissage 3D des structures neuroanatomiques, ce qui permet aux utilisateurs d’avoir une meilleure connaissance des structures tissulaires et anatomiques du cerveau.

«Pour les résidents, les avantages de ces technologies d’enseignement sont multiples. Je pense à un apprentissage pratique reflétant les conditions physiques d’un bloc opératoire bien plus tôt dans le programme de résidence, une amélioration des connaissances des structures neuroanatomiques et des gestes à poser, la pratique d’opérations simulées en module d’enseignement, le tout améliorant du même coup la sécurité des patients lors des premières interventions réelles des résidents», a ajouté le docteur Turmel.

Ce dernier estime qu’avec l’Acquisition de ces deux équipements à la fine pointe de la technologie, l’Hôpital de L’Enfant-Jésus devient l’une des plus importants centres au Canada dans la formation de neurochirurgiens.

«Le neurosimulateur est un projet en continuel développement. Je voudrais remercier les 50 experts du Conseil national de recherches du Canada (CNRC), lesquels ont travaillé en étroite collaboration avec des chirurgiens d’une vingtaine de centres hospitaliers universitaires du Canada, pour leur excellent travail. Les futurs neurochirurgiens et leurs futurs patients ne pourront qu’en tirer des bénéfices», de conclure André Turmel.

Groupe Québec Hebdo



Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 403 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :