Vous êtes ici :   Accueil » Actualité
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Menu Principal
Recherche
Recherche
Journal de Neurochirurgie

couv01.jpg

Publications
Actualité


Résultats de la Chirurgie de l'Epilepsie - par webmaster le 07/11/2011 : 15:35
La chirurgie est de plus en plus utilisée pour traiter l'épilepsie focale réfractaire ; toutefois, peu de rapports rigoureux existent sur les résultats à long terme. Nous avons fait cette étude afin de déterminer les résultats à long terme de la chirurgie de l'épilepsie chez des adultes, en établissant des profils de rémission et de rechute après l'opération.

Nous présentons les résultats à long terme de l'opération de l'épilepsie chez 615 adultes (497 résections temporales antérieures, 40 lésionectomies temporales, 40 lésionectomies extratemporales, 20 résections extratemporales, 11 hémisphérectomies et 7 procédures palliatives [callosotomie, transection sous-piale]), avec un suivi annuel prospectif sur 8 ans en moyenne (de 1 à 19 ans). Nous avons utilisé l'analyse de survie de Kaplan-Meier pour estimer le délai avant la première crise et étudié les profils de résultats sur les crises.

À l'aide de méthodes de calcul de la survie, nous avons estimé que 52 % (IC 95 % 48-56) des patients ne faisaient plus de crise (sauf des crises partielles simples) 5 ans après l'opération, et 47 % (42-51) 10 ans après. Les patients qui avaient subi une résection extratemporale étaient plus susceptibles d'avoir une récidive de crise que ceux qui avaient subi une résection temporale antérieure (risque relatif [RR] 2·0, 1·1-3·6 ; p = 0·02), tandis qu'on n'enregistrait pas de différence entre ceux qui avaient eu une lésionectomie et ceux qui avaient eu une résection du lobe antérieur. Les patients qui souffraient de crise partielle simple dans les 2 premières années après l'opération du lobe temporal avaient un plus grand risque par la suite de crises avec perte de conscience que ceux qui n'avaient pas de crise partielle simple (2·4, 1·5-3·9). Plus le temps passait sans crise, plus le risque de récidive diminuait pour une personne et, inversement, une rémission était d'autant moins probable que les crises se poursuivaient longtemps. Chez 18 personnes sur 93 (19 %), une rémission tardive était associée à l'introduction d'un antiépileptique qui n'avait pas été essayé auparavant. Sur 365 personnes qui n'avaient pas de crises, 104 (28 %) avaient arrêté les médicaments à la dernière visite de suivi.

Le traitement neurochirurgical est une solution intéressante pour certaines personnes atteintes d'épilepsie focale réfractaire. Nos données offrent des prévisions réalistes et donnent une idée des possibilités d'amélioration de l'évaluation avant l'opération et du traitement chirurgical des patients atteints d'épilepsie chronique.

de Tisi J, Bell GS, Peacock JL, et al. The long-term outcome of adult epilepsy surgery, patterns of seizure remission, and relapse: a cohort study. The Lancet. 2011;378:1388-95.


Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 403 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :