Vous êtes ici :   Accueil » Actualité
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Menu Principal
Recherche
Recherche
Journal de Neurochirurgie

couv01.jpg

Publications
Actualité


La neurochirurgie est le parent pauvre des disciplines médicales en Afrique au Sud du Sahara. C’est ce qui ressort du 2e congrès de la Société sénégalaise de neurochirurgie (Ssnc) qui a enregistré la participation de 12 pays d’Afrique.

Le 2e congrès de la Société sénégalaise de neurochirurgie (Ssnc) s’est ouvert sur un triste constat : la spécialité reste le parent pauvre du système de santé de beaucoup de pays de l’Afrique au Sud du Sahara. Le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, le Tchad, la République Centrafricaine et Djibouti n’ont pas de neurochirurgien. S’y ajoute le déficit chronique des équipements et l’insuffisance de structures spécialisées pour la prise en charge des maladies neurologiques. « En dehors des capitales, il y a peu de blocs opératoires, de services de réanimation, de centres de rééducation. Les plateaux techniques sont souvent peu performants et la logistique est défectueuse malgré des efforts consentis pour l’installation de Samu nationaux dans nos pays », énumère le président de la Ssnc, le Pr. Seydou Boubacar Badiane.

Le congrès sert de plate-forme d’échange d’expériences pour  les participants venus de 12  de pays d’Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est. Les praticiens pourront ainsi réactualiser leurs connaissances et leurs savoirs sur une discipline sujette à l’évolution des pratiques médicinales. C’est à cause de la portée pédagogique de ces genres de manifestations scientifiques que la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontologie a pris l’engagement de soutenir les animations scientifiques organisées dans leur espace. « La Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontologie est, par essence, un milieu de formation qui tend vers l’excellence.  Il est du devoir du doyen d’appuyer ces initiatives, sur  le plan matériel et sur le plan moral », soutient le Doyen de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontologie le Pr. Abdouramane Bâ.  Les spécialistes ont échangé sur la prise en charge des accidents de la circulation et sur certaines pathologies entourées de préjugés dans beaucoup de pays d’Afrique. Ce deuxième congrès a pour parrain, le Pr. Papa Touré. Le Pr. Momar Codé Bâ a retracé le parcours académique et professionnel du parrain, titulaire de Chaire en 1987 et titulaire de Chaire de classe exceptionnelle en 1995. La reconnaissance de son autorité scientifique peut aussi se lire à travers les distinctions. Le Pr. Papa Touré est Chevalier des Palmes académiques de France, Chevalier de l’Ordre national du Lion. Il a aussi remporté, entre autres, le Prix Specia. « Nos maîtres étaient des intellectuels avant d’être des praticiens. Le Pr. Papa Touré savait rendre les choses complexes en des termes très simples », note le Pr. Momar Codé Bâ.  La Ssnc, par la voix de son président, a promis de s’investir davantage pour maintenir haut le rayonnement de la neurochirurgie en Afrique et dans le reste du monde.



Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 406 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :