Vous êtes ici :   Accueil » Actualité
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Menu Principal
Recherche
Recherche
Journal de Neurochirurgie

couv01.jpg

Publications
Actualité


Neurochirurgie et Transfert pour soins à l'étranger - par webmaster le 24/01/2008 : 18:30
 
                Le lundi 14 janvier 2008 sous la haute autorité de Monsieur le Ministre de la Santé de la Population et de la Réforme Hospitalière l’amphithéâtre du ministère de la santé a abrité la rencontre annuelle dédiée à  l’évaluation des transferts pour soins à l’étranger entrant dans le cadre du programme de réduction des transferts pour soins à l’étranger (TSE) et celui des greffes d’organes et de tissus ainsi que celui des implants.

La commission médicale nationale pour les soins de haut niveau représentée par son président le Pr Bougherbal permit à l’assistance composée des principaux acteurs de soins de haut niveau du secteur public et du secteur privé de prendre connaissance du bilan de l’année 2007 relatif aux transfert pour soins de haut niveaux à l’étranger par spécialité.

Il en résulte que pour la spécialité neurochirurgicale pour l’année 2007, le nombre de transfert fut de 213 sur un total de 779 transferts toute spécialité confondue (Tableau 1) sur un nombre de 1667 dossiers confiés à la commission pour étude.


 

 Année 2007
 
Cardiologie 355
Ophtalmologie
55
Neurochirurgie
213
Oncologie
36
Néphrologie
13
Orthopédie
34
Divers
73
Total 779

 

Tableau 1 -  Evaluation des transferts pour soins de haut niveau (concernent uniquement les dossiers ayant transité par la commission nationale pour les soins de haut niveau)
 
 

Les dossiers n’ayant pas reçus l’aval de la commission concernent des pathologies pouvant être prise en charge en Algérie. Ceux-ci bénéficièrent d’une réorientation vers des services spécialisés reconnus pour leur compétence mais méconnu par les professionnels de santé.

 

Les commentaires relatifs à ces chiffres mettent en évidence une réduction drastique des transferts à l’étranger pour toutes les spécialités sauf pour la neurochirurgie (tableau 2).


Année 2006
Cardiologie  398
Ophtalmologie 105
Neurochirurgie 145
Oncologie 123
Néphrologie 43
Orthopédie 109
Divers 79
Total 1002


Tableau 2 - Evaluation des transferts pour soins de haut niveau

 

Celle-ci se démarque ainsi de l’évolution sanitaire du pays par une augmentation conséquente des transferts  de 37.9% en comparaison de l’exercice 2006 qui avait connu un nombre de patients transférés évalués à 145 cas (dossiers ayant transité par la commission médicale nationale).
 

 

Tableau 3 – Evolution des TSE en Neurochirurgie

Année
2006
2007

Nombre de cas transféré

145
213 (+ 37.9%)
 
 

Les 213 patients transférés représentent 27.3% des transferts pour soins à l’étranger toute spécialité confondue.

A titre de comparaison la spécialité de cardiologie, première cause de transfert représente 41.2% de tous les transferts.

La neurochirurgie se classe ainsi en 2006 et 2007 seconde spécialité pourvoyeuse de transferts de malade à l’étranger.

 

Mais plus remarquable dans cette évaluation est le type de pathologie concernés par ces 213 cas de transfert car représenté par 194 cas de malformations vasculaires soit 91% des cas de transfert pour la spécialité de neurochirurgie (tableau 4).

Ces transferts s’effectuent pour la totalité de cette pathologie pour un geste thérapeutique, l’embolisation,  ce qui pose la question du rôle des radiologues dans cette problématique et de l’implication des neurochirurgiens.

Les autres causes  de transfert concernent  la radiochirugie qui représente  19 cas.
 
Tableau 4 :

Malformation vasculaires
194 cas (91%)
Radiochirugie
 19 cas
 
 

Le ministère de la santé propose  lacquisition des équipements nécessaire à la prise en charge diagnostique et thérapeutique des malformations vasculaires. Il propose aussi de promouvoir un site dactivité par région.

De même il préconise lacquisition déquipements de Radiochirugie

 En fait il faut retenir la volonté des autorités en charge de la santé de promouvoir la prise en charge de ces patients en Algérie tant pour les embolisations que pour la Radiochirugie.

Il appartient maintenant aux neurochirurgiens et aux radiologues de déterminer les voies et moyens afin de solutionner ce problème au plus vite.

 La difficulté réside dans la définition des sites, leur localisation géographique, lidentification des ressources humaines compétentes, la promotion de la formation, la mise en place de procédures et de consensus thérapeutiques et enfin la motivation des équipes prenant en charge ce problème.

 Pour rappel, en août 2005 un programme de réduction des TSE a été élaboré par le seul ministère de la santé ; l’objectif étant larrêt des TSE en 2009.

Le nombre de patient évacués à létranger est passé de 6300 en 1985 à 779 en 2007 (tableau 5).

 
            Tableau 5 :

Année
1985
1990
1995
2000
2004
2005
2006
2007
Nbre de TSE
 
6300
 
2100
 
2400
 
1200
 
1188
1282
 
1002
 
779
 
 

-  Avec laimable autorisation de la commission médicale nationale pour les soins de haut niveau.


 

Pr Khaldi

Directeur des Hôpitaux



Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
Captcha reload
Recopier le code :


  Nombre de membres 406 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :